Galawa: le paradis maudit. Pourquoi une si belle plage reste inexploitée?

Reportage vidéo: Galawa, le paradis maudit

Malgré le fait d’être l’une des plages les plus belles au monde, le site touristique du Galawa reste désespérément inexploité. Les repreneurs défilent mais aucun projet ne se concrétise.

Pourtant ce ne fut pas toujours le cas. A la fin des années 80 et début des années 90, l’hôtel Galawa était une enclave touristique qui n’avait rien à envier à ceux de l’île Maurice ou des Seychelles et pour cause, c’est le groupe international Sun Resort, qui possède de nombreux hôtels dans ces deux destinations, qui avait construit et gérait ce complexe hôtelier, inédit aux Comores.

Des milliers d’emplois directs et indirects, étaient générés grâce à un flux constant de touristes. Chaque année jusqu’à 10 000 sud africains visitaient notre pays. Toute la région de Mitsamihuli profitait des retombées économiques des activités liées au Galawa. Les cuisiniers, gardiens, paysagistes, serveurs, guides touristiques, chauffeurs, les jeunes n’avaient que l’embarras du choix question emploi.

Les agriculteurs tiraient grandement bénéfices puisque l’hôtel rachetait, à coup sûr; leurs récoltes. Idem pour les pécheurs qui vendaient là, leur prise du jour.

Malheureusement ce miracle touristique s’est estompé au milieu des années 90 dû à l’instabilité politique et les coups d’État à répétition.

Le complexe finit par être rasé en 2008. Depuis le site aux paysages à couper le souffle n’a toujours pas trouvé de repreneurs ayant concrétisé ses promesses.

Pourtant des poids lourds s’y sont intéressé à commencer par Dubai world, suivi de Qatar National Hotels, puis dernièrement le groupe Armada.

Récemment le gouvernement a annoncé avoir signé un contrat avec le groupe égyptien Rowad, pour bâtir un hôtel 5 étoiles de 115 chambres dans un délai ne dépassant pas les 18 mois.

Une nouvelle qui laisse sceptique, les anciens employés du Galawa rencontrés sur place, lassés par les effets d’annonce qui ne se réalisent jamais. Tiraillés entre pessimisme et espoir de voir le Galawa un jour renaître de ses cendres tel un phénix.

– Ne pas copier. Toute reproduction interdite –



Catégories :Eco & Finances, Infos & actu, Vidéos

Tags:, , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :