Après le japonais, voici le don de riz indien, jusqu’à quand l’assistanat?

Le chargé de communication de l’Onicor Elarif Djabir donne plus d’informations sur les 1000 tonnes de riz arrivées au port de Mustamudu en provenance d’Inde.

Selon lui, ce produit ne sera commercialisé uniquement à Anjouan. Le prix sera 250 fr, soit en deçà de celui du riz ordinaire

L’Inde est le second pays à apporter une aide en riz aux Comores, après le Japon qui expédie régulièrement l’équivalent de 800 millions de francs en riz.

Pour accueillir cette cargaison au moins deux ministres étaient présents au port.

Cette politique d’assistanat est décriée par de nombreux comoriens qui y voient une forme de mendicité qui nous empêche de produire et donc de nous développer.

Comme le rappelait Thomas Sankara :

 » Malheureusement par manque d’organisation, nous sommes obligés de tendre la main aux aides alimentaires.

Ces aides alimentaires qui nous bloquent, qui inspirent, qui installent dans nos esprits, cette habitude, ces réflexes de mendiants, d’assistés.

Nous devons mettre de côté ces aides. Il faut réussir à produire plus. Produire plus, parce qu’il est normal que celui qui vous donne à manger vous dicte également ses volontés. »

Mohamed Moussa Al Comorya – Ne pas copier. Toute reproduction interdite –



Catégories :Eco & Finances, Infos & actu, Vidéos

Tags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :