Explosion des cas de Covid-19 à Moheli, est-ce une souche variante?

L’île de Moheli assiste à une explosion des cas de COVID-19. 

Les autorités sanitaires comoriennes ont annoncé que le 18 décembre, 19 nouveaux cas y ont été détectés. Le 22 décembre 14 autres ont été enregistrés sur la même île, en additionnant avec les anciens cas, le total s’élève à 41 cas selon le ministère de la Santé. 

Ce qui provoque l’inquiétude, c’est le fait que la personne à l’origine de ces contaminations a été identifié comme étant un comorien en provenance d’Afrique du Sud, un pays où une souche variante du Sars-CoV-2, plus contagieuse, fait des ravages. 

La virulence et l’infectiosité du coronavirus observé dans la localité de Djwaezi, ainsi que le lien établi avec l’Afrique du Sud, poussent légitimement à se demander s’il ne s’agit pas de cette nouvelle souche qui se transmet plus rapidement que les anciennes? Ceci est une interrogation et non une affirmation.

Cette recrudescence arrive au moment où Azali Assoumani a annoncé des nouvelles mesures d’allègement autour des restrictions sur les activités socio-économiques, culturelles, économiques et sportives.

On peut questionner le bien fondé d’une telle initiative qui semble complètement déconnectée de l’évolution de la pandémie dans notre pays, face à ce cluster et la multiplication des contaminations.

Rappelons à titre de comparaison que le seuil d’alerte en France est de 50 cas pour 100 000 habitants. Avec 41 cas pour environ 60 000 habitants on peut dire que la situation sur l’île de Djumbe Fatima est devenue critique.

Si la localité en question a été placé en quarantaine, le gouvernement semble ne pas prendre la mesure de la gravité de la situation.

En espérant qu’il ne s’agisse pas de cette souche variante, les autorités sanitaires doivent de toute urgence prendre les mesures nécessaires pour éviter une propagation.

Il est également important de se demander s’il ne faut pas interdire l’arrivée de passagers en provenance des pays ayant détecté les nouvelles souches variantes comme plusieurs nations l’ont déjà fait.

Au 22 décembre, l’Union des Comores comptabilisait au total 693 cas de covid-19 dont 147 importés et 7 décès selon un communiqué du ministère de la Santé.

Mohamed Moussa Al Comorya – Ne pas copier. Toute reproduction interdite –



Catégories :Edito & Opinions, Infos & actu

Tags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :