Mohéli: Scandaleux projet touristique dans une aire marine protégée

Moheli n’est pas à vendre! Un projet touristique en plein milieu d’une aire marine protégée. Voilà le contrat saugrenu qui vient d’être signé par le gouvernement comorien avec un groupe privé inconnu MCP Group Holding.

Ilots de Nyumashiwa à Moheli

Après quelques recherches on découvre que son patron est un italien du nom Andrea Carrano. Il affirme avoir 25 ans d’expérience dans l’hôtellerie mondiale.

Si l’on en croit le site internet de son entreprise, il n’est propriétaire d’aucun hôtel ailleurs dans le monde. Sorti de nulle part, Andrea Carrano a ouvert sa société MCP Group Holding Comoros en 2018 à Moroni avec un capital de 15 000 euros seulement et se voit octroyé des centaines d’hectares dans une zone controversée. L’irresponsabilité de ce gouvernement ne cessera de nous surprendre.

Le parc marin de Moheli et ces magnifiques îlots sont vendus pour être transformés en hôtel de luxe. Ce coin de paradis sur terre abrite des trésors de biodiversité. C’est un patrimoine national, un bien commun qui ne devrait en aucun cas être le sujet de marchandage.

On y trouve plus de 500 espèces de plantes différentes. 70 espèces d’oiseaux. Les fameuses chauves-souris géantes, les roussettes de Livingston et même le rarissime Dugon. Baleines et dauphins s’y fréquentent. Plus de 5 000 femelles tortues viennent y pondre leurs œufs sur une quarantaine de plages. Ce chiffre est le double de ce qui existait avant la création du parc marin.

Un véritable jardin d’Eden. C’est dans ce biotope paisible, où l’humain cohabite avec l’animal et le végétal dans une harmonie parfaite, que débarqueront bientôt les pelleteuses et les bulldozers, pour tout saccager. Un crève cœur pour tous les amoureux de la nature.

Les promesses d’un tourisme respectueux de l’environnement, n’engagent que ceux qui sont assez naïfs pour y croire.

Mais le plus dramatique c’est que pour la première fois, si cela se concrétise, le gouvernement vendra une partie de nos îlots, une parcelle importante de notre territoire à un groupe privé.

L’îlot Wenefu deviendrait une propriété privée. Pour vous donner un ordre de grandeur, à elle toute seule, sa superficie est deux fois celle de Monaco.

Le plus étonnant c’est qu’aucun des préalables à un investissement aussi colossal n’est présent à Moheli. Tous les chantiers lancés par Ikililou Dhoinine sont à l’arrêt depuis l’arrivée de ce gouvernement il y a 5 ans. L’île ne dispose ni d’un port ni d’un aéroport dignes de ce nom. Elle n’a ni de réserves d’hydrocarbures, ni centrales électriques, capables d’accompagner un projet d’une telle envergure. C’est ce qu’on appelle mettre la charrue avant les bœufs.

Moheli mérite des investissements à la hauteur de sa beauté, qui généreront des emplois directs et indirects, et contribueront au développement économique de l’île. Mais cela ne doit pas se faire au sacrifice de sa nature qui justement fait sa richesse et lui donne son caractère unique.

De toutes les plages inexploitées à Moheli et ailleurs aux Comores, pourquoi diable vouloir absolument s’implanter sur une zone marine protégée?

Une fois que les activités touristiques auront fait disparaître les tortues des plages de sables fins, que les roussettes Livingston cesseront de voler dans le ciel azuréen et que les baleines et dauphins ne nageront plus dans ses eaux turquoises, alors Moheli la belle aura perdu son authenticité et deviendra une île banale comme il en existe tant d’autres.

Stoppons cette catastrophe écologique tant qu’il est encore temps.

Mohamed Moussa Al Comorya



Catégories :Eco & Finances, Edito & Opinions, Infos & actu

Tags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :