Mouigni Baraka répond au discours d’Azali Assoumani

Dans un entretien qu’il accordé à Al Comorya, aujourd’hui, Le président du CNT, Mouigni Baraka Saïd Soilihi a répondu à plusieurs questions soulevées lors dernier discours d’Azali Assoumani sur son bilan.

L’ancien gouverneur de Ngazidja a commencé par présenter ses condoléances au peuple comorien, pour les naufragés en Tunisie.

Il estime que les réactions des autorités que ce soit le tweet d’Azali ou le communiqué du ministère des affaires étrangères, ne sont pas à la hauteur de la tragédie qui vient de frapper le pays.

Politique intérieure

L’ancien candidat aux présidentielles 2019, est revenu sur la question des négociations avec le pouvoir. Azali Assoumani a requis comme préalable à toute discussion que les opposants le reconnaissent en sa qualité de président de la république.

Mouigni Baraka lui rétorque qu’il est illogique d’exiger que ses opposants soient d’accords avec lui, avant même de débattre. Car à quoi servent les négociations si ce n’est à régler les désaccords?

Il a rappelé que lorsque le prophète a signé l’accord de paix de Hudaybia avec les non-musulmans, ceux-ci ont refusé qu’il soit inscrit « Mohamed Messager de Dieu » car ils ne reconnaissaient pas sa mission divine. Pourtant le prophète a accepté d’effacer son titre, pourvu que la paix puisse être signée.

« Azali Assoumani est-il meilleur que notre Nabi? » Se demande-t-il. « S’il voulait la stabilité du pays il ne poserait pas de conditions. »

En ce qui concerne, mines et attentats évoqués par le gouvernement, il dit qu’il ne peut ni confirmer ni infirmer la véracité de ces actes, mais que par principe, il est opposé à toute prise de pouvoir par des voies antidémocratiques. Insistant sur le fait que lorsqu’il a accédé au pouvoir, c’était par des élections et non par un putsch comme Azali Assoumani.

Situation économique et financière

Sur le plan économique, il a déploré la mauvaise situation dans laquelle se trouve le secteur bancaire et pense que le gouvernement aurait dû faire appel à l’expertise et l’ingénierie des comoriens qui travaillent à l’étranger, pour redresser les banques en difficulté.

Sur le dossier de l’usine de pêche de Vwadju, fermée par le gouvernement après la rupture avec le Qatar. Azali a avancé comme une des raisons le fait que les Comores ne touchaient que 5% des bénéfices.

Pour Mouigni Baraka, c’est la preuve que lorsque Azali n’était pas au pouvoir, il ne se tenait pas au fait des affaires de l’Etat: « Il dit qu’il était au chômage pendant 10 ans et c’est vrai. On voit qu’il a chômé car s’il avait travaillé pendant ces 10 ans, pour mieux revenir au pouvoir, il ne ferait pas les erreurs qu’il commet actuellement ».

Il affirme avoir participé à la réalisation de ce projet initié sous Sambi mais qui a vu le jour sous Ikililou Dhounine. Selon l’ancien gouverneur le contrat prévoyait 15 milliards annuels qui devaient rentrer dans les caisses de l’état, sans compter les retombées indirectes. Il soutient que certains acteurs du secteur de la pêche, touchaient jusqu’à 400 000 kmf, par semaine.

Pour l’opposant ce dossier est l’illustration parfaite que la décision de rompre avec le Qatar n’était pas mûrement réfléchie.

Pandémie du Covid-19

Sur le plan de la crise sanitaire, nous avons demandé quelle contribution le CNT a t-elle apporté à la population comorienne, car nous avons vu la nouvelle opaco, Maître Mzimba et les comités des différentes localités se mobiliser pour venir au secours des comoriens.

Mouigni Baraka affirme que les opposants doivent réfléchir à comment agir mais que leur aide n’ira pas au gouvernement mais aux comités villageois.

N’est-il pas un peu trop tard pour cela?

Voir des extraits de l’interview


Catégories :Infos & actu, Siasa

Tags:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :