George Floyd : Le tweet d’Azali Assoumani qui fait jaser

La mort de l’afro-américain Georges Floyd, tué par un policier à Minneapolis, fait la Une de la presse du monde entier et fait réagir les Chefs d’état et de gouvernement de la planète. Le dirigeant comorien Azali Assoumani n’est pas en reste.

Il a choisi le réseau social préféré du président américain Donald Trump, pour donner son avis sur les événements dramatiques qui secouent les États-Unis.

Ce tweet a suscité immédiatement plus d’une centaine de réponses de twitternautes comoriens. Le mot qui revient le plus dans les commentaires est « culot ».

Certains se demandent comment Azali peut suivre avec attention les exactions de la police américaine, tout en fermant les yeux sur les bavures policières de ses propres forces de l’ordre.

Rappelons qu’un jeune d’Ikoni Hamada Gazon a été tué par balle le 8 décembre 2018 lors d’une intervention militaire. Aucune sanction n’a été prise. Il a fallu attendre 7 mois plus tard en juillet 2019 pour que le procureur de la république Mohamed Abdou annonce l’ouverture d’une enquête judiciaire. Jusqu’à présent la mort d’Hamada Gazon reste impunie.

Azali Assoumani donne t-il plus de valeur à la vie d’un « Georges» qu’à celle d’un « hamada »?

Partout sur le territoire national les signalements des dérives policières font légion, dans le cadre de l’application des mesures de lutte contre le covid-19.

Le politicien Mahamoud Wadaane a été blessé au bras et à la jambe le 22 juin 2018 par la gendarmerie, lors d’une manifestation pacifique à la sortie de la mosquée du vendredi de Moroni. À cette occasion, le héros national Moustoifa a été rudoyé et tenu par le col comme un vulgaire délinquant.

Là encore, personne ne fut sanctionné pour l’usage abusif et excessif de la force contre les opposants Wadaane et Moustoifa Saïd Cheikh.

Au-delà du sarcasme généré par ce tweet, il faut espérer que le message d’Azali Assoumani soit lu et appliqué par l’ensemble des agents de forces de l’ordre des Comores, pour le bien des innocents citoyens qui ont maille à partir avec les Corps habillés.

Mohamed Moussa « Al Comorya »



Catégories :Infos & actu, Siasa

Tags:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :