Djaza: disparition d’une figure controversée

Le Docteur Djaza n’est plus. Son corps inanimé a été retrouvé inerte, samedi 2 mai, par son chauffeur, jonchant le sol de son bureau.

C’était un personnage controversé qui aura marqué de son empreinte, l’histoire électorale de l’Union des Comores. Il s’en est allé emportant avec lui dans sa tombe de nombreux secrets du jeu politique de ces dernières années.

De nature discret et taciturne, il avait l’allure austère qui caractérise les haut fonctionnaires. Il fuyait les médias et n’est devenu célèbre qu’à son corps défendant.

Si l’homme était loin de jouir d’une réputation irréprochable, les réseaux sociaux ont tendance à faire porter sur ses frêles épaules, tous les malheurs du pays.

En parcourant les publications sur sa mort, on s’aperçoit à quel point les gens ont une image erronée de ce qu’il était réellement. On le décrit comme un homme tout-puissant qui faisait la pluie et le beau temps, et agissant avec l’assurance de l’impunité. Cette description est on ne peut plus éloignée de la réalité.

Djaza n’était qu’un simple exécutant des sales besognes de ceux qui détiennent le pouvoir quels qu’ils soient. Il a servi la CRC et Orange avec le même zèle qu’il a démontré au service de l’UPDC d’Ikililou Dhoinine et Mamadou.

Celui que les internautes font passer pour un intouchable, fut placé en détention, tel un vulgaire voleur de cabris, le 8 octobre 2016 dans l’affaire des 153 millions manquants dans les comptes de la Ceni.

Il sera libéré et réélu à la présidence de la Ceni en 2017. Djaza devait sa remise en liberté et sa réélection, au pouvoir en place. On comprend ainsi qu’il avait une épée de Damoclès qui pendait au dessus de sa tête, et qu’il ne faisait qu’exécuter les ordres qu’il recevait d’en haut.

Vous êtes bien naïf si vous pensez que cet homme envoyé au cachot comme un malpropre et celui qui décide d’un trait de plume qui sera élu ou non président, gouverneur ou député aux Comores.

Comme beaucoup, Djaza avait sa part d’ombre. Il était poursuivi pour « abus de confiance et escroquerie» dans une affaire d’achat de pièces détachées d’avion impliquant des russes. On est loin d’une probité exemplaire.

Mais une chose est sûre, il serait injuste de faire porter à un haut fonctionnaire, simple exécutant, la responsabilité des calamités politiques qui s’abattent sur le pays.

J’ai vraiment du mal a comprendre la logique de ceux qui accablent des simples collaborateurs du gouvernement, comme Djaza ou le Mufti, tout en offrant une mansuétude aux réels détenteurs du pouvoir exécutif comme Azali, Sambi, Ikililou, Mamadou et Mouigni Baraka…Alors si vous êtes allié à l’un de ces politiciens, de grâce, épargnez nous votre indignation sélective et à géométrie variable.

Djaza avait ses torts, certes, et il devait en répondre devant la justice des hommes, comme, à n’en point douter il répondra devant celle de Dieu. Mais ce n’était qu’un exécutant qui n’avait aucun pouvoir décisionnaire, contrairement à vos politiciens chouchous qui ont mis le pays à genoux.

Et pour sa mémoire je tiens à rappeler que contrairement au mythe populaire, il n’est en rien responsable du 104% qui a été obtenu par la CEII de Ngazidja et non par la CENI de Djaza. Faire porter à un Mohelien les tricheries de la commission insulaire de Ngazidja c’est fort de café. Mais bon ça, se sont les faits. On s’en moque des faits dans ce monde post-vérité où règnent les faits alternatifs. L’important c’est que l’on puisse faire des bonnes blaguounettes sur Djaza et les 104%, n’est-ce pas?

Ce détail anodin montre à quel point le grand public a une vision déformée de la réalité du pays. Les Comoriens sont maintenus dans une ignorance crasse par l’élite dirigeante, qui leur jette en pâture quelques bouc émissaires comme Djaza, pour que le peuple ne dirige jamais sa colère envers ses réels tortionnaires.



Catégories :Edito & Opinions, Infos & actu, Siasa

Tags:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :