Cheikh Mc l’artiste qui dérange

Cheikh Mc est un artiste engagé. C’est une voix dissidente majeure dans le débat public sur plusieurs questions sociétales qui secouent notre pays.

Cheikh Mc

Dès son premier tube « mwambiye uka rilemewa » (dis-lui qu’on en a marre) il a annoncé d’emblée la couleur. Le militantisme du rappeur dérange. C’est ce qui lui a valu d’être arrêté sous quasiment tous les gouvernements qui se sont succédés ces dernières années aux Comores.

Hier lundi 20 avril, il s’est retrouvé encore une fois entre les mains de la gendarmerie. Le motif? Il a publié les résultats d’un scanner thoracique de sa femme, dont la conclusion est «  examen scannographique très en faveur d’une pneumopathie de type covid-19. » Les mots-clés à retenir ici sont « très en faveur » Et « de type Covid-19 ». Le docteur Micheal Randrianarisona a été prudent. Il n’affirme pas de manière catégorique que la patiente est atteinte.

En l’absence de PCR pour effectuer des tests, le scanner thoracique reste le moyen le plus apte à aider au diagnostic du covid-19, selon un document de la « Haute Autorité de Santé » en France:

«  Le scanner a une place centrale dans la prise en charge des patients présentant des symptômes respiratoires. Cet examen pourrait donc permettre d’évaluer le degré de sévérité de l’atteinte pulmonaire, suivre l’évolution de la maladie en fonction de l’aggravation des lésions et participer à la décision d’orientation des patients (unité COVID vs unité non COVID) en anticipation des données de PCR. »

Les Comores ne disposant pas de PCR le scanner reste donc le seul outil disponible pour nous.

Cheikh Mc a pris le soin d’accompagner sa vidéo d’un texte très responsable:

« Si je vous fais part de cette Information c’est parce que nous sommes motivés par un impérieux devoir de transparence vis à vis des comoriens , et par la responsabilité morale que nous ressentons vis à vis de nos compatriotes . Car c’est un fait,la maladie est présente et nous devons nous en protéger du mieux que nous pouvons.

En revanche, gardons nous de céder à la panique parce que cette maladie se soigne bien à un très large pourcentage. D’ailleurs mon épouse se remet lentement mais sûrement, inshallah .

C’est une maladie dont nous ne devons pas avoir honte. C’est une maladie que nous devons combattre. Et ce combat n’a pas de couleur politique. »

Artiste de renommé internationale, Cheikh Mc a participé à de nombreux festivals à travers le monde. Il n’en n’oublie pas néanmoins d’investir dans son pays. Il est entrepreneur, fondateur du label Watwaniya, il a ouvert son propre studio de musique.

Ses chansons sont autant de pamphlets dénonçant les maux qui minent la société comorienne. L’anarchie et la corruption de l’administration dans « Msadjadja ». La pédophilie dans « Kutsi wawetche ». La tartufferie de certains imams dans « ayibu ». Tous les sujets tabous sont passés à la loupe dans les albums de Cheikh Mc.

On peine à comprendre l’attitude du gouvernement. On a comme l’impression que puisqu’il a un bon marteau (les forces de l’ordre) entre les mains, il a décidé de voir tous les problèmes du pays comme des clous. Même en pleine crise du Covid-19, il trouve le moyen d’utiliser la gendarmerie. Toutes les occasions sont bonnes pour utiliser son marteau.

A l’heure où même les opposants les plus farouches observent une trêve sanitaire et que les adversaires du régime s’abstiennent de toute critique au nom de l’Union Sacrée. Les autorités Comoriennes et certains de leurs partisans ne sachant plus à quel politicien s’en prendre, trouvent le moyen de saboter cette belle communion nationale, en s’attaquant d’abord à la radio Hayba qui fait un travail remarquable et aujourd’hui à un artiste qui a eu l’outrecuidance de parler de l’état de santé de sa femme.

Cheikh Mc mérite notre respect. Chapeau bas, l’artiste.



Catégories :Edito & Opinions, Infos & actu

Tags:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :