Que retenir des vœux d’Azali Assoumani pour 2020?

Lors des traditionnels vœux du chef de l’état, Azali Assoumani s’est adressé à la nation Comorienne. Dans son allocution, il reconnait, pour la première fois de manière directe,  que le pays traverse une crise multidimensionnelle, à la fois politique, institutionnelle et sécuritaire:

« l’année 2019 a été aussi une année de dures épreuves, en matière de sécurité, de stabilité et de cohésion nationale.Nous avons connu une période pré et postélectorale très difficile, dont ont souffert, nombreux parmi nos compatriotes. »

La reconnaissance de cette évidence est un grand pas, car auparavant, c’était le déni total, la politique de l’autruche. Azali n’avait de cesse de répéter que tout allait pour le mieux, dans le meilleur des mondes « circulez, il n’y a rien à voir ».

Message à la diaspora

Si sur ce point, il a enlevé ses œillères qui l’empêchaient de voir la réalité en face, sur les questions de la dictature et la diaspora, il continue son aveuglement: 

« des frères et sœurs de la Diaspora se sont alarmés et se sont mobilisés contre ce qu’ils appellent la dictature dans notre pays. J’espère que  ceux toutes celles qui ont eu l’occasion de se rendre et de séjourner au pays ces derniers mois et ces dernières semaines, pour nos festivités et nos cérémonies traditionnelles, et qui ont donc vécu de l’intérieur, la réalité de notre pays,  diront aux contestataires, qu’aucun d’entre eux n’a jamais été inquiété, pour dissiper la fausse image, qu’ils ont de leur pays. J’espère qu’ils leur diront que la peur et la dictature contre lesquelles ils disent lutter à l’étranger,  n’existent que dans leur esprit. »

Selon Azali Assoumani, les arrestations arbitraires telle que celle de Oubeid n’existent que dans nos esprits. L’emprisonnement de l’activiste Saleh Assoumani, suite à une publication facebook, n’est qu’une vue de l’esprit.

La détention provisoire de Sambi au-delà de la durée légale de 8 mois, n’est qu’une construction de notre esprit. Le non respect du droit de manifester contre le gouvernement, là encore c’est notre pauvre esprit qui nous joue des tours.

L’arrestation de dizaines de femmes et grand mères pour trouble à l’ordre public, n’était qu’une hallucination collective. Cela n’existe que dans notre esprit. 

Il serait temps que quelqu’un explique à Azali et Msaidie, que Cuba est une des plus féroces dictatures au monde. Pourtant, plus de 4 millions de touristes du monde entier se rendre sur l’île chaque année pour passer des vacances de rêves.

La Chine est une dictature implacable qui détient plus d’un million de Ouigours dans des camps de concentration et réprime violemment les manifestations à Hong Kong.  Pourtant vous pouvez vous rendre en toute quiétude dans les villes Chinoises la vie suit son cour vous n’apercevrez aucun signe d’une quelconque dictature. Pouvoir se rendre dans un pays sans être inquiété ne veut absolument rien dire.

Le test ultime, pour savoir si un pays est une dictature ou non, est la liberté accordée aux citoyens de pouvoir manifester contre le gouvernement en place. A ce teste, Cuba, Chine ou Comores, c’est le même combat. 

Lutte contre la corruption

L’autre sujet majeur évoqué dans le discours d’Azali Assoumani est le « fléau de la corruption qui gangrène notre Administration…Nous devons, en effet, en ce début d’année 2020,  mener un combat, sans merci, contre ce fléau qui constitue le principal handicap qui dissuade les investisseurs étrangers de venir s’installer dans notre pays, et qui fait fuir ceux qui sont sur place, tuant ainsi l’esprit d’entreprenariat au niveau local. »

Des paroles frappés du coin du bon sens, mais qui sonnent faux, dans la bouche de celui qui est à la tête de cette administration corrompue, depuis presque quatre ans. Comment accorder une quelconque crédibilité à un président dont l’une des premières mesures était de liquider la Commission Anti-Corruption, car selon lui, elle se contentait de faire des constats, au lieu d’agir concrètement. Trois ans plus tard, aucune mesure concrète n’a été prise par le gouvernement actuel. 



Catégories :Non classé

1 réponse

  1. Est-ce que Azali à lui le ccda ? Où est classé les Comores dans le guide Ccda ?j espère que les Comores est classé dans le pays « sur »non pas dans les pays non »sûr « il oublie ou fait semblant

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :